Opération recyclage

D’ici fin 2014, nous recyclerons TOUT.

Depuis un certain temps déjà, nous recyclons le bois, le papier en rouleau et en feuille, les brochures, les dépliants, cartes d’affaires de même que toutes les piles, les cartouches et les encres.

À l’aide du nouveau programme de recyclage de HP,  tous les matériaux déjà imprimés seront du nombre;  affiches, bannières de vinyle qui ne sont pas réutilisées par notre partenaire en sacs et sacoches, vinyles autocollants, etc.

En outre, tous les supports de montage, soit les panneaux de foamcore, coroplast-eco, enviroboard sont décomposables entièrement dans la nature sur une période de 1 à 3 mois.

Les retailles et panneaux de polymères seront bientôt repris par une entreprise de St-Hyacinthe : coroplast standard, polyesters, polyéthylènes, polystyrènes, PETG, acétates. Ils seront dissous en cuves et leurs composants réutiilisés.

Si vous désirez en apprendre plus, n’hésitez pas à nous contacter à tech@aireimage.net.

En ce qui concerne les métaux soit nous leur donnons une seconde vie ou les transportons à un site de récupération. Nous offrons à tous nos clients la possiblité de recycler les métaux non-ferreux (aluminium, zinc, chrome) et les métaux ferreux (l’acier sous forme de quincaillerie et de tôle).

Comme nous utilisons des encres à base d’eau et de Latex, il n’y a aucune émission de déchets toxiques. Ce sont les seules encres d’ailleurs qui sont acceptées dans les cliniques et hôpitaux pour la fabrication de murales et autres.

Actuellement, Aire Image offre à toute notre clientèle désireuse de recycler les matériaux qui ont été utilisés dans le cadre d’un événement ou pour une plus longue durée un ramassage par l’intermédiaire d’un partenaire spécialisé dans ce domaine.

Finalement, nous invitons toutes les entreprises de l’industrie de l’impression à nous contacter. Il nous fera plaisir de vous aider à poser ces gestes simples pro-environnementaux dont nous profiterons tous de même que les générations à venir.

À plusieurs, nous pouvons écrire une page ou deux dans le grand volume de l’Histoire.